Épaules, coudes et poignets

Capsulite adhésive

La capsulite adhésive est une contraction de la capsule de l'épaule. Ce phénomène est particulièrement rencontré chez les femmes de 40 à 60 ans sédentaires ayant déjà eu des problèmes à l'épaule. Le symptôme le plus souvent rencontré est une perte majeure de mouvement au niveau de l'épaule, d'où son surnom de «Frozen shoulder» (épaule gelée).  Le traitement de la capsulite est le suivant:  diminution de la douleur et restauration du mouvement (étirement, thérapies musculaires et articulaires).

 

 

L'épicondylite du coude

L'épicondylite est une inflammation de l'épicondyle, zone du coude ou s'attache plusieurs muscles de l'avant-bras. Elle est aussi appelée Tennis elbow ou Golfer's elbow, dépendant ou se trouve la douleur. L'épicondylite est typique de ces sports, mais également chez tous ceux qui font bcp d'efforts physiques avec leurs bras. Le patient rapporte une douleur lorsqu'il soulève une charge ou en tournant une poignée de porte, par exemple.

 

Tendinite de la coiffe des rotateurs

La coiffe des rotateurs est composée de quatre muscles. On parle de tendinite de la coiffe des rotateurs lorsque l'un des tendons de ces muscles est atteint. La tendinite survient principalement de deux façons: premièrement la surutilisation prolongée ou répétée de ces muscles, comme  lors de lancer répétés (ex: baseball, football) ou lors de soulèvement de charges, ou deuxièmement après un traumatisme au niveau de l'épaule. La douleur est principalement ressentie au niveau du haut de l'épaule, sur le côté ou vers l'arrière. Les mouvements de l'épaule sont douloureux, particulièrement ceux en élévation et en rotation externe. Une perte de force peut également être ressentie.

 

Le syndrome du tunnel carpien

Il s'agit d'une problématique dans laquelle le nerf médian se trouve comprimé dans le tunnel carpien situé au niveau du poignet. le plus souvent il est dû à des mouvements répétés au niveau des mains ou du poignet. Les symptômes sont les suivants: douleur du poignet et à la main accompagnée d'engourdissements avec sensation de brûlure, faiblesse et douleur la nuit. Les doigts affectés sont généralement le pouce, l'index et le majeur.

 

 Ostéoarthrite gléno-humérale

Il s'agit d'une déterioration progressive de l'articulation de l'épaule communément appelée arthrose. Elle survient principalement après l'âge 50 ans  de façon progressive. Le patient reportera de la rigidité dans l'épaule, surtout après une période de repos (ex: le matin). Les symptômes s'améliorent habituellement avec le mouvement. Le froid et l'humidité peuvent amplifier la douleur tandis que la chaleur soulage. À l'examen, on retrouve une limitation des mouvements  et des crépitements. Parcontre, ce sont les radiographies qui viennent confirmer le diagnostic.

 

Entorse du poignet

L'entorse suvient après un traumatisme qui a comme impact l'étirement d'un ou plusieurs ligaments. La douleur est immédiatement ressentie est peut s'intensifier 3 à 4 heures  après l'incident, particulièrement lors des mouvements du poignet. De l'enflure et des ecchymoses peuvent être reportées et sont représentatifs de la gravité de la blessure. Quoique l'entorse du poignet est plus fréquente que la fracture, il est important de prendre des radiographies pour s'assurer de l'absence de fracture.

© 2020 par Clinique Chiropratique Aux Petits Soins.